Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Discographie › Casino Parade (2003)

Fil des billets

2004 mar. 15

Casino Parade : peu de gens en parlent...

Rock & Folk - n°432 (août 2003) - rubrique Qualité France
Les Beaux Bizarres sont des esthètes. Ce duo réunit deux adeptes du copy-paste-pop : du pur copier-coller qui refuse sampleur, midi et boîte à rythmes, pour se contenter d'un gestionnaire de pistes audio et de quelques effets pour les voix et guitares. La démarche consiste à créer du neuf avec du vieux ou, plus exactement, à agencer différemment des bribes de souvenirs musicaux pour obtenir rapprochements surprenants et nouvelles harmonies. Loin d'être dissimulés, les emprunts sont donc exhibés avec fierté dans leur diversité : Shangri La's, Stranglers, Black Sabbath, Johnny Hallyday, Pink Floyd... La re-création devient alors un jeu fascinant avec notre mémoire musicale.

www.melodick.com - Bob Morlock
label : autoprod | note : 4.0/5
Les plus assidus des chroniques ‘melodick’ se souviendront peut être de cette compile du label 'Vivonzeureux' haute en bricolage sonore, dont j’avais parlé il y a quelques mois, 'Surprise partie hoptimiste'. Une compile qui nous dévoilait la face cachée du rock à travers quelques sociétés secrètes oeuvrant pour l’international bidouillage. Suivant le principe de leur collègues (le vieux Thorax, Gamover), les Beaux Bizarres s’emparent de la recette du copier/coller, sans séquenceur, ni midi, juste avec un PC de base (à combattre sampler, on triomphe sans gloire), pillant avec intelligence les 45 tours de brocante (nous ressortir Monique Thubert, sosie vocal de Brigitte Bardot est une marque d’homme de culture) et les emprunts du meilleur du R’n’R (de Black Sabbath à screamin Lord Sutch, Zombies, Caravan…). Les morceaux sont pop et dansants, touchants ('une nuit sans bruit' avec Karine Bagot (de K.B. et le petit personnel), second degré ou sauvagement débile ('j’ai voté Mitterand')... Il existe donc dans certaines arrières cours, cuisine, chambre à coucher, des artistes (des autistes ?) (Nono Futur, Pic Pic et ses copains…) qui, loin du DIY maintenant galvaudé, estampillé en copyright de garantie (comme le fut l’underground en son temps) préparent la révolution du son. à 3 milliard de km du mauvais esprit mercantile de la scène actuelle, ils sont les véritables musiciens du 21ème siècle, car ils le font sans prétention, ni visée médiatique, juste parce qu’à un moment, les conneries qu’on nous balancent, ça suffit. Il faut faire un effort pour les trouver, voici déjà un indice, à vous de saisir la chance de vous échapper de la matrice musicale.

2004 janv. 16

Casino Parade - le disque & le son

casinoparadea.jpg





  • love is business of death
  • s’emparer du pouvoir
  • (there’s) no reply (*)
  • une nuit sans bruits (+)
  • endless love from the moon
  • well do you, punk ? (*)
  • ex-face (*)
  • sweetness of corruption
  • les starlettes (*)
  • j’ai voté mitterrand (casino parade)
  • bo-bi-zar
  • la terre entière (+)
  • la visite
  • in the shadow of the past (phares & balises)



(+) paroles & chant : Karine Bagot
(*) paroles & chant : Le Telstar Mouvement
mis en musique par les beaux bizarres – traitements & instruments additionnels par le Citoyen Lambda
enregistré & mixé au studio bavo par CID
Pochette réalisée par le collectif des Traiteurs Asiatiques
autoproduit - tiré à 100 ex. -