citoyen lambda

carnet de route

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

LES SONS › infos & concerts

infos diverses à divers à propos de la musique

Fil des billets

mercredi 9 juin 2010

Indang Pariaman (Samsimar)

sumatra2_72.jpg Le souvent très bon blog A la recherche des sons perdus nous invite à explorer la musique indonésienne des années 70 et 80, au travers de l'édition de Folk and Pop Sounds of Sumatra, compilation sortie en 2003, sur le label Sublime Frequencies. Le catalogue de ce label est une vraie invitation au voyage, à la fois dans le temps et dans l'espace. Le morceau en écoute, du groupe Sansimar, est très bien : parfait pour cette matinée un peu grise et pluvieuse...

samedi 29 mai 2010

le Folk-Rock, 1965-1971 (publicité)

L'ami et complice BoBiz a donné hier une conférence sur l'histoire du Folk Rock, à la médiathèque de Créteil. Plis d'informations ici.

samedi 8 mai 2010

Nadine (Fool's Gold)

Suite de la session live de Fool's Gold proposée par Libé avec un second titre, très éthiopien.Toujours aussi sympathique, surtout dans la petite pièce de Libé.

mercredi 5 mai 2010

Ha Dvash (Fool's Gold)

Un petit morceau pour commencer la journée, découvert à l'instant grâce à Libé et à ses Sessions Live. Fool's Gold donc, groupe ricain qui a très fortement puisé dans les rythmes afro. Mais à la différence du mélange pop-afro de la fin des années 70 et 80 (Talking Heads et/ou David Byrne par exemple, pour ne citer qu'un groupe emblématique et vite soûlant parfois), Fool's Gold ne donne pas le sentiment (et l'impression) de vouloir "faire de" (afro beat, musique ethiopienne, rumba ou blues touareg) ou "faire comme". Ils font avec, s'appropriant les rythmes et les les fondant dans leur propre expérience, multiple et diverse (le groupe est un collectif) avec une petite particularité : ils chantent en hébreu ! Bref, un mélange détonnant (si je puis me permettre) à découvrir d'urgence, car il ne laisse pas indifférent. Je ne suis pas sûr de tout aimer sur la longueur (un aperçu sur leur MySpace) mais le morceau proposé par Libé, en version "live en studio" est vraiment très réussi, beaucoup plus que la version "studio".

mercredi 21 avril 2010

Le bonheur d'un concert de Field Music - suite

Ben oui, la nuit porte conseil et amplifie le bonheur. Toujours sous le charme du concert d'hier. Je pensais aussi, en sortant, que souvent j'aime les groupes à "frangins" : on y trouve souvent (exception confirmant la règle) une harmonie qui me plait : 22 Pistepirkko par exemple (dont TOUS les concerts sont des événements)... Shack/Pale Fountains, The GodFathers... Plus loin dans le temps (et donc pas vus sur scène) : The Kinks, The Beach Boys. Et les meilleurs pour la fin : Les Velléitaires/City Map. Mais là, il s'agit d'une sœur et d'un frère... Bon, un peu bébête cette réflexion sur fratrie et musique. Le bonheur rend gaga, sans parler de l'âge.

mardi 20 avril 2010

Le bonheur d'un concert de Field Music

field-Music.jpg Ce soir, l'ami Bo (et bizarre) m'a invité à un concert de Field Music. Quel doux régal ! Cela fait bien longtemps que je n'avais pas ressenti une telle joie à un concert (de pop-rock), surtout d'un groupe que je connais à peine. Passons sur les détails qui fâchent (la salle, pourrite, comme hélas beaucoup de lieux parisiens, la première partie éprouvante - pour ma part, j'ai été dehors méditer sur le sort de tous ces réfugiés sans papiers entassés le long du canal). Venons en à l'essentiel : un groupe qui respire et dégage une vraie joie de vivre musicale. C'est carré, puissant, énergique, décalé, efficace, nerveux, sans chichis, entrainant, étonnant, mélodique, harmonieux, ... Allez, ce sera tout pour cette fois. J'ai beaucoup pensé à Cake mais, comme ce sont des anglais, il y a aussi une filiation avec The Kinks (noblesse oblige). Mon camarade Bo (et bizarre) m'a fait remarquer aussi quelques plans Led Zeppeliens, surtout sur les quelques riffs funky interprétés avec un son clair et tranchant. Au final, Field Music ! Ces deux frères (environ autour de la trentaine) qui se partagent guitares, batterie, chant et piano - accompagnés de deux autres excellents musiciens - enchainent titres sur titres et livrent un set impeccable d'où on ressort un peu sonné, mais heureux. S'ils passent près de chez vous, allez-y, les yeux fermés mais les oreilles bien ouvertes : votre corps vous en sera gré.

lundi 12 avril 2010

Field Music

FieldMusic2009creditIanWest.jpg Découvrez la très jouissive pop de Field Music et notez sur vos agendas qu'ils seront en concert au Point Ephémère le 20 avril. J'y serai avec l'autre moitié des Beaux Bizarres... Plus d'infos ici.

Photo : Ian West

samedi 20 mars 2010

Pas d'accord ! (Alex Chilton est mort)

Ouaip, pas d'accord ! Je ne trouve guère d'autres mots. Le génial compositeur de September Gurls (entre autre merveilles) est décédé. Pas d'accord, pas d'accord, pas d'accord... C'est la vie, ok, mais bon, on a encore le droit de ne pas être d'accord, non ?

Lire la suite...

mardi 16 mars 2010

Une agréable surprise

Je redoutais d'avoir pris ma place de concert pour Get Well Soon un peu trop dans la précipitation. Etant avant tout attiré par les arrangements, je pensais que la formule "live", trop brute, dénaturerait trop l'équilibre que j'aime dans ces chansons. Et bien j'ai été fort surpris. Ca tient plus que la route sur scène, malgré un son de batterie un peu naze (mais bon, pour trouver de bons sons de batterie sur scène aujourd'hui, faut se lever tôt), des guitares un peu en retrait. Le groupe est ok et la formule est bien trouvée. Je sais qu'il y a débat sur les films projetés durant le concert. Pour ma part, j'ai aimé certains de ces films, même si le concept image/concert est un peu gnangnan. Au bout d'un moment, je n'ai plus fait attention à l'écran et c'était encore mieux.

mardi 2 mars 2010

"Ce type est fort quand même" - Arnaud Fleurent-Didier

afd.jpg Vu et entendu, en mini concert (avec invités) avant le film de Lumet. Très différent du disque (où sont les violons, les arrangements sublimes), il se défend plutôt très bien. De toute façon, je ne saurai être partial : ce type est vraiment très fort, j'adore... (Je tacherai de faire un billet plus long pour vous expliquer ce que j'aime particulièrement).

samedi 27 février 2010

So Smooth

rr2.jpg L'ami Richard, se disant désoeuvré, a publié un nouveau morceau So Smooth sur SonEspace, qui vient apporter de la joie à mon réveil matinal.

vendredi 26 février 2010

Pardon My French

Raillant l'exception culturelle française et le quota des 40% de chansons françaises imposés à la radio, le citoyen Glafouk propose de nombreuses reprises de tubes avec une traduction mot-à-mot (genre Sky my Husband). Entièrement DIY (*), l'idée, amusante au début, devient vite lassante : les plaisanteries les plus courtes sont les meilleures et puis le son laisse à désirer. Surtout, en contrepoint, cela met en valeur la qualité des adaptations des années 60's et 70's, dont on se moquait pourtant avec gourmandise.



(*) Fais-le toi-même

mercredi 24 février 2010

Rodolphe Burger rend hommage à Mahmoud Darwich

arton8254.jpg Heureux habitants de Sète et de Montpellier (quoique), Rodolphe Burger (l'un des artistes français le plus intéressant du moment) rendra hommage au poète Mahmoud Darwich, accompagné (entre autre) de Medhi Habbab à l'oud électrique.

en savoir plus ici
Mawal avec Mehdi Haddad (vidéo)
Vous trouverez facilement sur internet de nombreux sites consacrés à Mahmoud Darwich. J'en cite deux (au hasard ou presque) :

Get Well Soon en concert

Get Well Soon, mon premier coup de coeur musical de l'année, se produit en concert le 16 mars à La Cigale. J'irai bien, par curiosité, même si j'ai peur de ne pas y trouver ce que j'aime le plus dans cette musique : les arrangements soignés et délicats...

samedi 20 février 2010

Les Beaux Bizarres ripolinent leur blog

bbb.jpg Groupe de pas jeunes, dans lequel j'ai l'honneur d'officier, les Beaux Bizarres réactivent leur blog, à l'occasion de la sortie imminente de leur nouvel album.

Le Blog des Beaux Bizarres

mercredi 16 décembre 2009

dans l'air du temps

rr.jpg L'ami Richard a publié quelques nouvelles chansons sur SonEspace, dont cette belle mise en musique d'un poème de Jean Follain, Effacement.