citoyen lambda

carnet de route

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

ACTUS ET HUMEURS

Fil des billets

mardi 7 septembre 2010

La rentrée littéraire avec Jim Harrison

Rue 89 nous propose une interview de l'auteur américain, à l'occasion de la parution de son nouveau livre. Outre qu'il a un talent fou (mais je n'en suis qu'au tout début de sa découverte), l'homme est vraiment plaisant à écouter et à voir.

Rions un peu avec M. Guéant

Sarkozy n'est «absolument pas un président des riches.
C'est ce que M. Guéant a déclaré à la radio... La preuve ? Il nous offre la possibilité de faire des heures supplémentaires, il va augmenter le nombre de boursiers et a créé des internats d'excellence ! Merci M. Guéant de nous ouvrir les yeux...

Mais ce n'est pas fini. Autre affirmation du Secrétaire Général de l'Elysée (et plus proche conseiller de N. Sarkozy). M. Sarkozy travaille tout le temps (sous entendu, il n'a pas le temps de faire la fête et d'être bling bling) et cette phrase admirable : Pendant ses vacances, c'est très simple. Il va dans sa maison, il ne bouge pas.

samedi 24 juillet 2010

BHL ce "grand nigaud"

Le Monde Diplomatique a eu la bonne idée de publier dans sa rubrique Archives un article de Pierre Rimbert, initialement paru dans son édition de janvier 2010, sur l' "imposture" Bernard Henri Levy. Rien de bien flagrant mais ça fait toujours plaisir de lire des critiques intelligentes de ce grand nigaud et de son incapacité à saisir correctement un fait ou une idée (Perry Anderson). C'est ici que ça se lit...

jeudi 22 juillet 2010

Tous sont frappés, même l'auteur d' "Ils ne mouraient pas tous"...

Marie Pezé, psychologue et créatrice de la première consultation sur la souffrance au travail, a été licenciée par son employeur, le Centre d'accueil et de soins hospitaliers (Cash) de Nanterre. C'est Rue89 qui nous en informe ; à lire ici. En pleine période d'interrogations autour de la souffrance au travail, on ne peut que s'interroger sur le symbole de ce licenciement, sous couvert de raisons budgétaires et économiques. Je vous laisse juge. Vous pouvez en profiter aussi pour lire ou relire les articles de Rue89 consacrés au lire de Marie Pezé.

mercredi 21 juillet 2010

Le royal excelsior de Mouscron

J'ai depuis quelques années beaucoup d'affection pour la ville de Mouscron. Aussi, mon coeur a fait boum boum en lisant cet article du Monde, sur la vie et la mort du club de football de la ville...

mardi 20 juillet 2010

Les chèques de Mémé Liliane : l'affaire Woerth - Bettencourt résumée en quelques lignes

Pour tout comprendre sur l'affaire de l'été, Libé nous signale deux "parodies" plutôt drôles et sympathiques, surtout pour une rentrée.
L'excellent Mozinor, pour commencer :


Les Cheques de Mémé Liliane
envoyé par mozinor. - Cliquez pour voir plus de vidéos marrantes.



Enfin, le site Slate.fr a résumé toute l'histoire dans une fausse page Facebook, mais on s'y croirait (et on comprend tout) : c'est ici.

jeudi 8 juillet 2010

"...mais dans quel monde on est, dans quel monde on est !" (Xavier Bertrand)

Et oui, dans quel monde on est ! Merci au truculent Xavier Bertrand pour cette belle déclaration dans son exercice de défense de son collègue W... (trop compliqué à écrire ce nom). Ah oui, dans quel monde on est, dans quel monde on vit ! On ne peut même plus partir en vacances tranquille, voilà que tout s'agite et tous s'énervent...

Ceci dit, entendre dans la bouche de "responsables" politiques, qui plus est de droite, une dénonciation de méthodes fascistes (Xavier Bertrand, imité par l'inénarrable Nadine Morano qui a rajouté dans sa dénonciation indignée la collusion politico-médiatico-trotskyste - ouarf ! ), une presse des années 30 (Estrosi, le motodidacte comme l'appelle le Canard), c'est assez rigolo, non ?

Savent-ils seulement de quoi ils parlent ? Eux qui appartiennent à un gouvernement dont l'un des horizons est la remise en cause du programme du Conseil National de la Résistance (C.N.R.), programme qui entendait - entre autre - garantir une presse libre... Presse "libre", un thème pourtant très cher à ce gouvernement ; l'actualité récente est là pour nous le rappeler même si, après tout, on s'en fout quand même un peu du limogeage des "humoristes" de France Inter ou de la tentative d'intervention du petit Président dans l'actionnariat du journal du Monde...

Dans quel monde on est ! Ce qui inquiétant dans cette histoire, c'est aussi la collusion et la confusion (entretenue) entre "média", "presse" et l'internet. Et c'est toujours l'irrésistible Nadine Morano qui s'y colle. Faire semblant de ne voir en Médiapart qu'un site internet, et non un média, au même titre que les vendeurs de papier, avec leurs rares qualités et leurs gros défauts - mais là n'est pas le débat -, c'est une offensive de plus vers l'internet, totalement incompris de ces gens là. Si cela ne se termine pas par une n-ième loi visant à "brider" et "museler" l'expression sur le net, on aura du bol...

Dans quel monde on est ! Les riches ne peuvent même plus faire leurs affaires de riches sans que cela soit exposé sur la voie publique... Ce qui est intéressant à noter, dans cette histoire Bettancourt / Woerth (j'y suis arrivé !), ce sont les sommes... Tout semble hors proportion... 40 millions par là, un petit milliard par ici, 150000 euros de salaire, 50000 euros à retirer chaque semaine en liquide pour les petits "achats", j'en passe et des meilleures...

Dans quel monde on est ! Ben à vrai dire, je ne sais pas... Pas dans le mien en tout cas, c'est sûr...

(pendant ce temps là, parait que le vautour de France est en lice et que François Bêêêêê-rou est content : y'aura de l'orange à la finale de la coupe du monde !).

lundi 5 juillet 2010

Le causse Mejean

Premier coup de coeur de ces vacances : le Causse Méjean... Comme une grande île posée sur la terre. Une île calme et majestueuse, un peu sauvage, presque déserte... Je suis tombé raide dingue de ces paysages, incluant les vallées qui le bordent (Gorges du Tarn, de la Jonte et vallée du Tarnon). J'aurai certainement l'occasion d'en reparler, quand je n'aurai plus que mes souvenirs au retour à Paris. En attendant, vous pouvez déjà vous faire une petite idée de cette région majestueuse, en cliquant ici par exemple.

mardi 15 juin 2010

Incident voyageur

Ce matin, le trafic de la ligne de train que je prends pour aller travailler était très perturbé, voire interrompu quelques temps. Incident grave voyageur répétaient les annonces. Cela rappelle à ma mémoire le suicide à la gare près de mon travail, il y a un mois environ. J'étais sur le parvis de la gare quand j'ai entendu le choc entre le corps et le train. Un bruit sec, un peu sourd, bref. J'ai pensé que la vie ne fait guère de bruit quand elle s'en va... à la différence du grand vacarme de vivre.

jeudi 27 mai 2010

Eclairages utiles sur le "problème" de la dette publique (Frédéric Lordon)

Dans la presque unanimité des "grands" médias face aux problèmes économiques, la lecture du blog de Frédéric Lordon (le bien nommé La pompe à phynance, sur Le Monde Diplomatique) est toujours utile, pour ne pas dire indispensable. L'auteur y présente et développe une autre vision de l'économie et de ses mécanismes et nous apporte un éclairage pertinent et toujours bien documenté. Ainsi, la dette publique.

Depuis la crise budgétaire grecque, la dette publique et la réduction des déficits sont des thèmes particulièrement mal-traités dans notre environnement politico-médiatique à voix monocorde et lassante. Ça tombe bien : le débat sur l'âge de la retraite s'ouvre et il s'agit de bien faire comprendre au citoyen qu'il est nécessaire de se sacrifier pour le bien de tous et surtout des générations futures.
Dans son article consacré au sujet - La dette publique, ou la reconquista des possédants, Frédéric Lordon fait un constat évident : le problème "structurel" de la dette est toujours envisagé sous l'angle des dépenses (qui augmentent, et donc qu'il faut diminuer pour résorber le déficit) et jamais sous l'angle des recettes. Hors, depuis le début des années 80, les recettes ont, presque partout, diminuées, notamment celles de "possédants". Pour parler simplement, les plus riches paient aujourd'hui moins d'impôts que les autres citoyens, en proportion.
Il nous explique aussi qu'il ne s'agit pas d'un effet d'aubaine mais bien d'une stratégie de "reconquête" de ces mêmes possédants, après avoir dû avaler quelques "couleuvres". Ainsi, il cite l'exemple des Etats-Unis où, pour résorber la grave crise de 1929 où le monde de la finance s'était délégitimé - comme en 2007 - l'impôt sur les sociétés avait grimpé jusqu'à 90 % sans parler d'autres mesures visant à limiter les écarts de salaires et donc les inégalités. Cela me fait penser à la France et aux acquis du CNR (Conseil National de la Résistance) qui a su et pu, au sortir d'une guerre où une partie non négligeable des "possédants" s'étaient quelque peu délégitimés à leur tour dans la collaboration, imposer un programme à forte connotation sociale, avec notamment la mise en œuvre de la Sécurité Sociale (sur ce dernier exemple, j'ai en préparation un article sur le film de Gilles Perret, Walter, Retour en Résistance - article que je n'arrive pas à finir mais qui est fort instructif sur ce sujet).

Tout cela pour vous encourager à lire Frédéric Lordon et à méditer sur les pistes et éclairages qu'il nous propose.

lundi 24 mai 2010

Rêver avec Edgar Morin ?

Bon d'accord, rêver avec Edgard et ce qui serait sa gauche. voilà un programme pas très réjouissant (j'allais écrire bandant) à la base. Mais bon, il est sympathique son point de vue, sa "Voie" et on attend au final (sans impatience exagérée) l' "ultime" livre qu'il évoque dans ce court texte afin qu'il puisse développer sa pensée. Le constat est en revanche évident : il n'y a plus vraiment aujourd'hui de rêve collectif d'une hypothétique "amélioration" de la société, en tout cas en Europe. Il y aurait beaucoup à dire : ces pensées sur l'amélioration de la société et/ou l'émancipation des hommes ne sont-elles pas condamnées à n'être que des rêves ? Peut-être, mais l'espoir fait vivre, comme on dit...

Ce que serait "ma" gauche, par Edgard Morin, dans le journal Le Monde.

vendredi 21 mai 2010

Un truc que je ne comprends pas

blues.jpg

Comment peut-on associer blues et actionnaires ?

mercredi 12 mai 2010

Sommeil

Je pars approximativement quelques jours dans un endroit inadapté pour tenir ce journal de bord. Je vous programme quelques photos, approximatives et inadaptées, comme il se doit.

vendredi 7 mai 2010

A propos du débat (?) autour du dernier ouvrage de Michel Onfray

Le dernier livre de Michel Onfray (Le crépuscule d'une idole, sur Freud) fait débat, c'est le moins qu'on puisse dire et agite le soi disant microcosme "intellectuel" français. N'ayant pas lu le livre, je me garderai bien d'émettre un avis. Mais je dois reconnaitre quand même que ce débat m'intéresse à plusieurs titres : j'ai toujours été "sensible" à ce que je crois connaitre de la psychanalyse. Je l'ai même pendant longtemps "rejetée", tout du moins pour moi. J'aime aussi Michel Onfray, enfin le peu que j'en connais. Comme je le soulignais dans un précédent billet, je n'ai pas assez de "culture" pour juger ou non ses éventuelles approximations. Peu m'importe ! Ce que j'aime chez lui, c'est qu'il m'incite à en savoir plus, à réfléchir, qu'il invite au débat et qu'il le fait d'une façon plutôt intelligente dans un monde médiatique qui ne l'est pas. Aussi, j'ai lu avec beaucoup d'intérêt les différents points de vue publiés dans Le Monde, autour de ce livre. Il y a une première synthèse ici. Parmi les différents "points de vue", je vous recommande tout particulièrement ceux de Serge Tisseron, Daniel Sibony, Téri Feugeas et bien évidemment la "réponse" de Michel Onfray.

jeudi 29 avril 2010

Une nouvelle amie dans la vie

Un peu de calme en ce moment, côté blog (plus de photos que de textes) mais c'est parce que j'ai une nouvelle amie :
L900PNAT.JPG

La demoiselle est tout aussi exigeante que belle. J'ai littéralement craqué pour cette petite guitare (vous ne pouvez pas le voir sur cette photo, qu'elle est petite ; pour les amateurs, c'est un modèle dit "parlor" ; guitare de type "folk", c'est-à-dire avec des cordes métal et pas nylon) et je lui consacre beaucoup de temps. Il faut dire qu'il y a du travail, comme je n'ai pas vraiment joué depuis 20 ans ! Et que je n'étais déjà pas très doué avant... Elle est très agréable à jouer, petit manche (la jonction avec le corps se fait à la 12ème frette), son plutôt pas mal pour cette gamme de prix (ben oui, ça rentre en ligne de compte : je ne vais pas acheter un modèle haut de gamme, vu mon jeu). Bref, je m'occupe beaucoup à faire mal à mes doigts.

dimanche 25 avril 2010

La solitude s'apprend

Tel est le sens de cet article du Monde, intéressant même si léger, trop léger (en témoignent les quelques commentaires d'internautes, qui semblent montrer que l'idée de l'article n'a pas été bien comprise). La solitude s'apprend. Elle n'est pas une malédiction, une malheur, mais un état propre à l'homme ; nous sommes toujours seuls. La difficulté est de le comprendre et de bien le vivre, au risque passer à côté d'une vie relationnelle (tant sociale qu'intime) enrichissante...

samedi 17 avril 2010

Prise d'otage

A lire sur Libé, et sans commentaire de ma part, le récit de la prise d'otage du psychiatre Cyrille Canetti par le détenu Francis Dorffer, qui se termine par cette phrase à méditer :
Tant que l’on n’aura pas pris conscience que lorsque l’on est libre, lorsque l’on est en bonne santé, ce n’est pas une position définitive, les choses ne s’amélioreront pas.
(Jean-Marie Delarue)

dimanche 11 avril 2010

Mélenchon en guerre contre les médias

Il n'est pas toujours très clair, Jean-Luc Mélenchon, et a l'art des politiques (enfin, de certains politiques - cet art est en perdition) de noyer des propos sans intérêts sous de belles phrases et de beaux mots. Néanmoins, il ne dit pas que des çonneries, et son côté "sanguin" (qui a déclenché la polémique et sur lequel tout le monde s'arrête) est plutôt séduisant dans ce monde un poil trop polissé. Je vous laisse juge, en lisant le compte rendu et regardant la vidéo sur Rue89.

Aux repas de famille, ça le fait d'être journaliste, c'est ce préjugé social qui vous anime (…) La gratification sociale, c'est de ne pas appartenir à la classe ouvrière, des employés et d'être des prescripteurs de morale.

mercredi 7 avril 2010

Moins réaliste qu'un jeu vidéo mais hélas... plus meurtrier

Il n'est point besoin de voir de telles images pour savoir que la guerre est chose horrible et surtout, que l'injustice, la lâcheté et le mensonge en sont des propriétés intrinsèques. Le site WikiLeaks vient de mettre une ligne une vidéo tournée par l'armée US montrant comment on tue inopinément des hommes, sans raisons apparentes. "Bavure" ou plus exactement "dégâts collatéraux" est le terme officiel. "Meurtres collatéraux" est celui choisi par cette organisation.

vendredi 26 mars 2010

Créer, c'est résister. Résister, c'est créer

Cela date de 2004, à l'occasion du soixantième anniversaire du Programme du Conseil National de la Résistance, programme vraiment révolutionnaire, dont la France a bénéficié (et bénéficie encore un peu), et ce sans révolution justement. La Résistance, ce n'était pas seulement des actes de courage contre l'occupant, c'était aussi une vision de vie en société, réaliste et pragmatique. Soixante après, des résistants qui ont participé à ce programme lancent un nouvel appel, à l'heure où les acquis du CNR sont de plus en plus remis en cause, avec ce slogan vraiment révolutionnaire : Créer c'est résister. Résister, c'est créer.

mardi 23 mars 2010

Pour réfléchir...

Je ne suis pas passionné d'économie mais je voulais mettre en avant cette interview d'une analyste d'une grande banque, publiée dans Le Monde, en ce jour de mobilisation pour les retraites (ok, on n'y parle pas de retraite, mais j'espère que vous comprendrez le parallèle que je fais). J'y relève cette phrase, que je ne peux m'empêcher de mettre en gras : Mais en réalité, le coût du travail français reste inférieur à celui du travail allemand. En effet, si, en France, les cotisations patronales versées pour une heure de travail sont supérieures à ce qu'elles sont en Allemagne, le salaire y est inférieur. Au total, le coût d'une heure de travail est donc plus bas en France qu'en Allemagne, aux Pays-Bas, au Royaume-Uni et bien entendu au Danemark, en Suède ou au Luxembourg. (lire la source)

dimanche 14 mars 2010

L'huile de palme n'est pas bonne pour la santé... sauf pour certains.

Comment croyez-vous qu'on puisse s'acheter des yachts où inviter un président de la république fraichement élu ? A lire sur Rue89.

mardi 9 mars 2010

Occupation bourgeoise

Bourgeois, bourgeoises, ne louez pas vos appartements de standing à de pauvres réfugiés ou sans logis. Il y a les hôtels minables pour eux et il ne faut pas confondre charité et mixité (d'autant que ces gens là, ça pue). Lu sur Libé ce jour cette histoire. Nous vivons dans un monde merveilleux, pas vrai ?

Collioure sous la neige

collioure.jpg
(photo AFP)

"Ma tête est en cuivre et j'ai des serpents dans mon estomac !"

Un article hallucinant, à défaut d'hallucinogène, sur les "fous de Pont Saint Esprit", en 1951. A lire sur Rue 89 (ne manquez pas le court extrait de l'INA).

dimanche 7 mars 2010

Roger, condamné à mort, au Texas

Un article intéressant dans Libé, sur Roger McGowen, condamné à attendre la mort depuis 1987. Comment ne pas devenir fou ? 1500 pompes par jour, plus de bouquins et de l'écriture...

mardi 2 mars 2010

Allez acheter vos journaux au kiosque de Barbès

Un joli portrait dans Rue89, sur le vendeur de journaux du carrefour Barbès.

vendredi 26 février 2010

Les terroristes de l'ultra gauche ne complotaient pas dans l'épicerie

Où l'on apprend que la non affaire de Tarmac a fait deux victimes supplémentaires : un employé de France Télécom et un épicier en panne de machine à carte bleue. La menace ultra gauche est en marche, jusque dans notre vie quotidienne. Méfiez-vous. La france a peur !
à lire sur Libé

Rien ne justifie qu'on cherche à préserver la liberté de l'internet

Alors que l'internet semble s'être imposé dans notre vie quotidienne, ceux qui nous ont encouragé invoquent désormais les terribles dangers qui pèsent sur nous pour nous faire avaler la pilule du filtrage et du flicage généralisé. Si j'avais l'âme du paranoïaque obsédé par le complot, je hurlerai avec les poux face à ce vaste plan visant à nous contrôler. Mais, les pieds sur terre, je ne suis guère étonné de constater que nos gouvernants prennent enfin conscience de l'immense opportunité qu'apportent les nouvelles technologies pour mieux réguler nos opinions.
un petit mix (sur internet) bien fait, signalé par Libé, à voir sur Dailymotion.

jeudi 25 février 2010

La SNCF n'aime pas les roumains qui ont pourtant beaucoup d'humour

A l'heure où la SNCF les dénonce dans ses affiches (lire ici sur Rue89), les roumains ne perdent pas le sens de l'humour et font dérailler Canal+ en débarquant à Tahiti ! Lire (entre autre) dans Le Monde.

mardi 23 février 2010

Nouvelle publicité anti tabac

fumer.jpg
Fumer, c'est se soumettre, et la fellation, c'est la soumission. Fumer, c'est sucer ! Alors on va pouvoir demander à Michel Rocard si fumer, c'est tromper ?

dimanche 1 novembre 2009

Jour du salsifis

En ce onzième jour du mois de Brumaire, on peut fêter tous les saints, même les inconnus. Alors bonne fête le salsifis !