il disait encore que son dieu était un chien qui aboyait 
et que tu étais la caravane qui passait

il disait aussi qu’il avait délaissé les étoiles de mer 
car elles dessinaient un ciel trop clair qui t’empêchait de dormir

il disait qu’il voulait sourire avec ta bouche, respirer avec ta poitrine

il disait qu’il aimait les 5 parfums de ta main

il disait qu’il savait le lieu où naissent les vagues et qu’il te montrerait un jour

elle ne savait pas qu’il avait vendu sa sagesse à un brocanteur