... est un poème de Tristan Tzara, habitant l'air et la lumière, et même la chambre mansardée de Monsieur Bleu Bleu.

je pense à la chaleur que tisse la parole
autour de son noyau le rêve qu'on appelle nous