frayeur.jpg
Les nuits de la pleine lune, Piotr Alabine erre et cherche à assouvir sa soif de femmes et de désirs, dans son petit village de datchas près de Moscou, autour d'un monde qui se désagrège (chute de l'URSS). Mais le barbon n'est ni obsédé, ni fou : alors que tout s'écroule (lui même étant le "vieux"), il entend dévorer la vie à pleine dents, sans contraintes : un homme libre. Ce roman attachant, émouvant, drolatique, historique (la chute de la Maison Blanche) m'a complètement happé et j'ai eu bien de la tristesse de quitter le vieux birbe Alabine...