gsh.jpg Après plus de dix ans d'absence, Gil Scott Heron revient avec ce nouveau disque plutôt réussi qui m'évoque (allez savoir pourquoi) ce que le blues serait devenu s'il n'avait pas été figé dans une "catégorie". Au final, un disque très Gil Scott Heronesque, mélangeant divers styles et cette voix, qui avec l'âge gagne en gravité et beauté.