voronej.jpg C'est l'objet qui m'a attiré de prime abord : un livre magnifiquement édité et imprimé par Harpo &. Mais sitôt coupées les pages, je me suis senti tout de suite happé par les poèmes de Mandelstam, écrits alors qu'il était assigné en résidence (avant de mourir dans un camp de Sibérie un année après). Où comment le poète, même dans sa solitude et son tragique destin sait nous faire partager la chaleur qui habite son coeur...