tsetaieva_rilke.jpg Je t'aime et je veux coucher avec toi, cette concision n'est pas permise à l'amitié. Mais je le dis d'une autre voix, presque dans le sommeil, profondément dans le sommeil. Je sonne tout autre chose que la passion. Si tu me prenais contre toi, tu prendrais contre toi - les plus beaux déserts lieux. (Marina Tsvétaïeva).

Ah ! les femmes russes ! On excuse tout à Tsvétaïeva : sa plume est faite de sels d'argents.

Très belle découverte que cette correspondance Tsvétaïeva - Rilke, témoignage d'une passion uniquement épistolaire (ils ne se rencontreront jamais). Force vive du sentiment amoureux au travers de l'écriture uniquement. Après le décès de Rilke, cette ultime carte de Tsvétaïeva :


   Nous rencontrer ici, nous n'y avons jamais cru ni l'un ni l'autre; 
   comment être d'ici, n'est-ce pas ?    Tu es parti devant et tu fais de l'ordre, 
   pas dans la chambre, pas dans la maison, dans le paysage, 
   pour bien me recevoir.

   Je t'embrasse sur la bouche ? la tempe ? le front ? Plutôt sur la bouche, 
   comme pour un vrai vivant (car tu n'es pas mort)