barebonenest.jpg Merci Gilles ! Je repense souvent à ce discothécaire qui m'a glissé tant de disques entre les mains... Dont celui-ci, le premier album de ce groupe finlandais à rencontrer un certain succès public hors de leur terre natale. Le diamant à peine posé sur le vinyl, j'ai immédiatement accroché, surtout avec les cinq premiers titres qui s'enchainent à merveille, du nerveux et troublant Frankenstein, au merveilleux Shot Bayou (très Dr John, période fin 60's/début 70's). Je m'efforce depuis de suivre leur carrière (à défaut d'y entrer) et notamment d'assister à toutes leurs prestations scéniques, leurs concerts étant toujours des moments intenses et beaux.