Un article de Rue89 nous présente une récente étude tentant d'expliquer en quoi les conversations des portables nous énervent plus qu'une conversation entre deux personnes. C'est notre cerveau mobilise ses sens de façon prédictive. Nous n'arrivons donc que plus difficilement à nous "couper" d'une demi conversation que d'une conversation. Pas bête l'animal !