jeteregarde.jpgQuelle belle découverte (il y a bientôt trois ans) que Maram al-Masri, poétesse d'origine syrienne, avec ce recueil illustré par Youssef Abdelké. C'est une poésie simple, avec peu d'images, qui évoque le désir inassouvi et impossible à assouvir, le manque de l'être aimé et le face-à-face avec soi-même.




Quelle est cette
rumeur ?
Une fleur qui s'épanouit,
un cheval qui hennit.

Ce spectacle ?
Des nuages
qui embrasent mon giron
et une pluie
torrentielle...

*

M'abandonneras-tu ?
Qui donc
verra
la robe
de ma nudité
dans laquelle je suis
vraiment
belle ?

*

Mon ombre
suivra ta trace,
si tu t'en vas,
pas à pas,
devant,
pas à pas,
derrière...

Comme le péché,
je m'attache à toi
et ne veux pas
de salut...


Maram al-Masri - éditions Al Manar, collection Méditerranées