dejeunerbordloire.jpg Philippe Le Guillou est un admirateur de Julien Gracq... Il l'admirait tellement qu'il est rentré en contact avec lui et l'a rencontré quelque fois, à Saint-Florent-le-Vieil, où demeurait l'auteur d'Un balcon en forêt. Les deux petits textes réunis dans cette édition (Le déjeuner des bords de Loire et Monsieur Gracq) relatent deux de ces rencontres. Il n'y a là ni critique littéraire de l'œuvre, ni biographie de Gracq ou autres révélations. Deux récits débordants d'admiration, un peu trop d'ailleurs. Mais ce qui m'a plu, c'est de retrouver l'ambiance du bourg de Saint-Florent, des hauteurs de son église abbatiale à la terrasse du restaurant au bord de la Loire (L'hostellerie de la Gabelle... le Sandre au beurre, miam miam miam). Il y a beaucoup de tranquillité, de douceur, à Saint-Florent, comme dans ce livre. Si vous rêvez d'aller dans ce village et que vous ne pouvez pas, commencez donc par lire Le déjeuner des bords de Loire.