Je ne suis pas passionné d'économie mais je voulais mettre en avant cette interview d'une analyste d'une grande banque, publiée dans Le Monde, en ce jour de mobilisation pour les retraites (ok, on n'y parle pas de retraite, mais j'espère que vous comprendrez le parallèle que je fais). J'y relève cette phrase, que je ne peux m'empêcher de mettre en gras : Mais en réalité, le coût du travail français reste inférieur à celui du travail allemand. En effet, si, en France, les cotisations patronales versées pour une heure de travail sont supérieures à ce qu'elles sont en Allemagne, le salaire y est inférieur. Au total, le coût d'une heure de travail est donc plus bas en France qu'en Allemagne, aux Pays-Bas, au Royaume-Uni et bien entendu au Danemark, en Suède ou au Luxembourg. (lire la source)