A lire sur Libé, et sans commentaire de ma part, le récit de la prise d'otage du psychiatre Cyrille Canetti par le détenu Francis Dorffer, qui se termine par cette phrase à méditer :
Tant que l’on n’aura pas pris conscience que lorsque l’on est libre, lorsque l’on est en bonne santé, ce n’est pas une position définitive, les choses ne s’amélioreront pas.
(Jean-Marie Delarue)