• Une nouvelle langue, le globish : le globish est un anglais internationnal, qui ressemble à de l'anglais, mais qui n'est pas tout à fait de l'anglais (d'ailleurs, ceux qui ont le plus de mal à le comprendre sont les anglophone). A lire ici pour en savoir plus.
  • La BNF se paye les archives de Guy Debord : elle s'est même saignée pour les acquérir. Après tout, on s'en fout, qu'elles soient à la BNF ou à Yale. Mais ce qui m'a le plus amusé dans ce billet extrait du blog de Pierre Assouline, ce sont les commentaires, dont certains sont vraiment bien gaulés !
  • La faute à l'homme, pas à la machine : Nous avons considéré que communiquer en externe plusieurs jours après pour rectifier l'origine du défaut n'aurait rien apporté au grand public, voire aurait pu renforcer l'image négative de cet incident à l'extérieur de l'entreprise…. C'est ainsi que la SNCF explique qu'elle n'a pas rectifié la communication accusant son mécanicien de l'oubli d'un arrêt du TGV dans une gare... Oubli dû à une bévue de la SNCF, et non du mécanicien, bien évidemment. A lire sur Rue89.