Certes, je n'ai jamais été passionné de foutibol, mais cette année, je m'en contre fous totalement. A part pour lire le blog de Vikash Dhorasoo (Trompe le Monde) qui me divertit et arrive même parfois à m'arracher des sourires, tout en me donnant quelques arguments iconoclastes à caser dans les inévitables conversations foutibolistiques qui vont émailler ce mois de juin.