Willy_Ronis_Rapho-Eyedea.jpg
Il y a cette très belle exposition rétrospective, organisée conjointement par le musée du Jeu de Paume et La Monnaie de Paris, pour le centenaire de la naissance de Willy Ronis. Exposition préparée avec lui, juste avant son décès, fin 2009.

Il y a eu chez moi cette peur d'aller à cette exposition, que je prenais comme une espèce de rétrospective hagiographique d'un photographe génial qui aura rencontré le succès public fort tard, comme souvent ; peur de voir et revoir toujours les mêmes photos : on les aime, certes, mais est-ce la peine d'aller visiter une exposition ?

Il y a cette surprise, cette agréable surprise, d'avoir vu une très belle exposition : non par le choix du lieu (je n'ai pas du tout aimé La Monnaie et ce cadre ne m'a pas semblé mettre en valeur le travail de Willy Ronis) mais par la diversité des tirages proposés. Les classiques sont là, certes, et d'ailleurs, c'est à peine si on les remarque. Car, parmi les photos moins célèbres de Ronis, émergent de nombreux petits bijoux et toute la cohérence de son travail, de son œuvre comme on dit.

Il y a, au final, la satisfaction d'avoir vu cette exposition et l'envie de vous encourager à y aller, avant le 22 août.

ronis_placevendome_11947.jpg